Atelier national sur la feuille de route pour le renforcement de l’environnement institutionnel statistique pour mesurer les ODD au Togo

Publié dans Atelier Réunion

Du 4 au 5 Juillet 2018, s’est déroulé à Lomé, un atelier national sur la feuille de route pour le renforcement de l’environnement institutionnel statistique pour mesurer, suivre et rendre compte des objectifs de développement durable au Togo.

Image 1 Atelier national sur la feuille de route pour le renforcement de l’environnement institutionnel statistique pour mesurer les ODD au Togo Organisé conjointement par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), cet atelier regroupé les producteurs des statistiques officielles, les décideurs politiques, les autres communautés d'utilisateurs des données officielles, la société civile, les médias, les experts résidents d'organisations partenaires multilatérales et bilatérales et d'autres parties prenantes.

Cette rencontre a permis de discuter des résultats de l'évaluation de l'environnement institutionnel actuel et des processus de production pour dériver une feuille de route visant à renforcer l’environnement statistique au Togo. L'atelier a également permis d’examiner les possibilités de la mise en place d'une feuille de route spécifique pour le renforcement de l'environnement institutionnel statistique afin de mesurer, suivre et rendre compte des objectifs de développement durable au Togo, dont les activités pourront éventuellement être incorporées dans la stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS).

Dans son intervention, le Secrétaire général, Monsieur Tchiou Animaou, a au nom du Directeur Général de l’INSEED, indiqué que le plan de mise en œuvre décennal (2014-2023) de l'Agenda 2063 de l’Afrique impose d'énormes demandes de statistiques sur les pays africains et que tout le monde est conscient que la demande de ces données désagrégées posera certainement des difficultés et accroîtra le niveau de complexité pour les pays en développement, dont beaucoup sont confrontés à des difficultés pour produire des statistiques, même élémentaires, conformes aux normes internationales. Il a rappelé que c’est pour répondre à ces énormes exigences imposées aux pays, que dix entités du Secrétariat de l'ONU se sont associées pour mettre en œuvre un vaste programme d'action centré sur le renforcement des systèmes statistiques nationaux pour mesurer, suivre et rendre compte des objectifs de développement durable.

Il s’est réjouis du choix du Togo comme pays cible pour la mise en œuvre du pilier 1 du programme qui vise à renforcer les capacités des pays à renforcer les environnements institutionnels statistiques et les processus de production dans plusieurs domaines statistiques pour mesurer, suivre et rendre compte du programme de développement durable 2030.

Image 2 Atelier national sur la feuille de route pour le renforcement de l’environnement institutionnel statistique pour mesurer les ODD au Togo

Lire aussi :