Les statistiques de l’emploi au menu d’un atelier régional de renforcement des capacités a Lomé

Publié dans Atelier Réunion

Image 1 Les statistiques de l’emploi au menu d’un atelier régional de renforcement des capacités a Lomé Un atelier régional de renforcement de capacités en statistiques de travail se tient du 16 au 20 avril à Lomé, sur initiative de l’Observatoire Economique et Statistique d’Afrique Subsaharienne (AFRISTAT), avec l’appui de plusieurs partenaires au développement. Cet atelier est organisé à l’intention des cadres des Instituts nationaux de statistique (INS) et de l’observatoire de l’emploi et de la formation professionnelle des pays africains pris en charge sur « Le projet de renforcement des capacités statistiques de la Banque Africaine de Développement (BAD)».

Il a pour objectif principal de renforcer les capacités des participants en élaboration et en analyse de la statistique du travail. De manière spécifique, l’atelier permettra aux bénéficiaires de mieux comprendre le contenu de la nouvelle résolution concernant les statistiques du travail, de l’emploi et de la sous- utilisation de la main d’œuvre. Il permettra en outre de réviser la liste minimale d’indicateurs de suivi de l’emploi et de la formation professionnelle. Les définitions des concepts dans la nouvelle résolution seront également prises en compte dans le questionnaire sur l’emploi.

Au cours des travaux, les délégués suivront, entre autres, des présentations sur la « Nouvelle portée des statistiques du travail suite à la résolution de la 19ème CIST concernant les statistiques du travail » ; « Type de donnée et méthode de collecte» et « Les actions menées par la BAD en matière d’amélioration des statistiques du travail ».

En ouvrant les travaux de cet atelier, le directeur général de l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE), Edmond Amoussou s’est réjoui de la tenue de cette rencontre qui, selon lui, permettra de développer des méthodologies communes et harmonisées en matière de statistiques économiques et sociales pour l’ensemble des Etats membres d’AFRISTAT. Les travaux permettront aux délégués d’améliorer leurs connaissances dans le domaine d’élaboration des statistiques du travail au profit de leurs pays respectifs, a-t-il poursuivi.

Le représentant d’AFRISTAT, l’expert en planification stratégique et gestion axée sur les résultats, Dr Dodji Silete-Adogli a indiqué que l’atelier permettra à chaque pays membre du projet de disposer d’un système d’information sur le marché du travail performant, pouvant guider les politiques publiques qui vont relever le challenge du développement.

Le représentant de la BAD, Grégoire Mboya a de son côté insisté sur la qualité des prestations dans le domaine des statistiques du travail et de l’emploi, puis réaffirmé la disponibilité de son institution dans le processus, au grand profit des populations.

Les pays concernés par cet atelier sont le Benin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Cap Vert, la Centrafrique, les Comores, le Congo, la République Démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Guinée- Bissau, la Guinée Equatoriale, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Niger, Sao Tomé et Principe, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Il convient de souligner que l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) au-delà de sa participation à cette rencontre, joue également un rôle de facilitation au niveau de l’organisation de cet atelier en tant que pays d’accueil.

Lire aussi :