Célébration de la Journée Africaine de la Statistique 2016

Publié dans Atelier Réunion

Image 1 
Célebration de la Journée Africaine de la Statistique 2016 L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) en collaboration avec les autres structures du Système National de la Statistique (SSN) a célébré en différé, la Journée Africaine de la Statistique à travers des exposés-débats sur l’importance des statistiques économiques organisés ce vendredi 25 novembre à Lomé.

La cérémonie d’ouverture des activités marquant cette manifestation a été présidée par le secrétaire général du ministère de la Planification du Développement, Etsri Homevor représentant le ministre, en présence du directeur général de l’INSEED, Kokou Yao N’Guissan et diverses autres personnalités.

Cette journée commémorée chaque 18 novembre afin de sensibiliser le public sur l’importance des statistiques à tous les niveaux de la vie socio-économique, a été placée cette année sous le thème : « Le renforcement des statistiques économiques au service de l’intégration, de la transformation structurelle et du développement économique durable ».

En optant pour ce thème, la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), voudrait attirer l’attention sur le rôle important que jouent les statistiques économiques dans le développement durable des pays africains. Ce thème invite également à poursuivre la réflexion afin de comprendre l’importance du renforcement de la production des statistiques économiques et comment ces statistiques promeuvent la transformation économique structurelle.

Il met aussi en exergue les initiatives actuelles dans le domaine des statistiques économiques à travers le projet africain commun sur la mise en œuvre du Système de Comptabilité Nationale (SCN) de 2008 qui permet aux pays africains de faire des progrès réguliers pour améliorer leurs statistiques économiques.

La journée a été marquée par des communications suivies d’échanges sur le thème central ainsi que sur des sous thèmes sur la collecte de données au moyen des terminaux mobiles : avantages, enjeux et perspectives pour le RGPH 2020 ; les statistiques environnementales en lien avec les Objectifs de Développement Durables (ODD); le rôle prépondérant de la statistique dans le processus de planification.

D’autres exposés-débats ont porté sur les états des lieux des statistiques sur les ménages au Togo : quelles solutions pour assurer la régularité et la qualité de leur production ; les missions de l’ASTADEMO et sa contribution au développement de la statistique au Togo.

Outre ces réflexions, les publications issues des travaux statistiques réalisés par l’INSEED et les autres structures sectorielles du SSN ont également été présentées au public. Par tirage au sort la région centrale a été choisie pour abriter les manifestations de l’édition 2017.

Le Directeur Général de l’INSEED a saisi cette opportunité pour exprimer sa reconnaissance à la CEA et aux plus hautes autorités du pays pour la mise en place du conseil d’administration de l’INSEED, permettant ainsi d’accélérer le processus d’opérationnalisation complète de l’Institut. Cette structure, a-t-il souligné, a déjà tenu deux sessions et se prépare à organiser la troisième d’ici la fin de l’année 2016 afin de se doter de tous les outils prévus pour sa gestion optimale. Il s’est dit convaincu que cette réforme contribuera à rendre davantage l’INSEED apte à jouer son rôle de coordination au sein du SSN et à produire des statistiques de qualité nécessaires à la prise de décisions, ainsi qu’à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi-évaluation des politiques publiques.

Image 1 Célebration de la Journée Africaine de la Statistique 2016

Lire aussi :