Articles Tagged ‘INSEED - Statistique Togo’

Atelier de formation sur le Système de Comptabilité National 2008

image 1  Atelier de formation sur le Système de Comptabilité National 2008

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), a abrité du 24 au 26 novembre 2015 (Salle de formation du 4ème étage de l’INSEED), un atelier de formation sur le système de comptabilité national 2008.

Cette formation a été initiée pour renforcer les capacités d’une vingtaine de cadres de l’INSEED et des structures du Système  statistique national (SSN), impliqués dans l’élaboration des comptes nationaux. Elle est assurée par Monsieur KAMGA TCHWAKET Ignace, Expert en  statistiques économiques et membre de l’équipe d’ICON chargée de la mise en œuvre de l’assistance technique internationale (ATI) du volet 3.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par Monsieur Tchiou ANIMAOU, Directeur de la Comptabilité Nationale et des Etudes Economiques (DCNEE). Au nom du Directeur Général de l’       INSEED, il a saisi cette occasion pour souhaiter la bienvenue aux participants à qui il a rappelé que l’objectif principal de cette formation est d’ élaborer un manuel pour fournir au système statistique national, notamment l’INSEED, une feuille de route, des instructions générales, des plans et quelques applications méthodologiques, des pratiques nationales étendues, des outils d’évaluation pour la planification et l’organisation lors des opérations statistiques majeures de compilation de séries de comptes, avec une nouvelle de référence pour la mise en œuvre du SCN 2008.

Il est à rappeler que c’est à sa 40ème session tenue en 2009, que la Commission de statistique de l’Organisation des Nations Unies a approuvé et adopté le système de comptabilité nationale (SCN) 2008 comme nouvelle norme internationale pour la comptabilité économique.

En raison donc de l’achèvement du volume principal en 2008, les efforts s’orientent vers la diffusion, la formation et la mise en œuvre du SCN.

Dans le contexte des pays africains, le groupe africain sur la comptabilité nationale, a élaboré un descriptif de projet stratégique en vue d’un plan d’action. Dans le cadre de cette stratégie africaine, le Togo, à l’instar des autres pays africains, s’est engagé à élaborer des manuels dont notamment un guide assorti d’une feuille de route sur la façon de mettre en œuvre le SCN 2008.

Etant donné que le Togo a adopté le SCN comme nouvelle norme de comptabilité économique, les questions clés sont de savoir comment adopter le SCN 2008 et dans quelle mesure le mettre en œuvre, compte tenu des ressources disponibles.

Le Directeur ANIMAOU a remercié l’Union Européenne à travers le PAI-2 pour son appui qui a permis la préparation et l’organisation de cette session de formation.

 

           

Lire aussi :

Formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

image 2  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

Dans le cadre de l’actualisation de la plate forme « NadaTogo » et du renforcement des capacités des structures sectorielles, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a organisé avec l’appui financier du Partenariat Statistique au Service du Développement au 21è siècle (Paris 21), un atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements.

Cet atelier est animé par deux (2) cadres de l’INSEED et s’est déroulé du lundi 30 novembre au vendredi 04 décembre 2015 à l’Hôtel IZE de Kpalimé. Treize (13) personnes au total, dont deux (2) cadres de l’INSEED et huit (8) points focaux des structures sectorielles, ont participé à cet atelier de formation et de production d’archives documentées d’enquêtes statistiques.

Les objectifs poursuivis par la formation sont :

  • former et renforcer les capacités des cadres des structures sectorielles en matière de technique d’archivage à partir du Nesstar;
  • les enquêtes archivées dans le Nesstar au cours de la formation sont publiées dans le Nada Togo augmentant ainsi le nombre d’enquêtes publiées.
  • apprendre le processus Assurance-Qualité.

Au cours de ces travaux de 5 jours, les facilitateurs ont présenté aux participants un programme de formation dont les grandes lignes sont les suivantes :

  • Présentation de l’ADP et des résultats à atteindre par l’atelier ;
  • Installation du logiciel;
  • Organisation et préparation des fichiers techniques de documentation (bonnes pratiques) ;
  • Présentation des différentes phases de la documentation d’enquêtes (description du document, description de l’étude, description des variables et ressources externes).
  • Finalisation et validation des projets archivés pour la mise à jour de la plate-formeNADA du Togo ;

image 3  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

Au cours de l’atelier, plusieurs plates formes Nada du Togo et d’Afrique ont été présentées. Les participants ont été édifiés sur le processus de documentation des archives et sur l’accessibilité des données d’enquêtes publiées sur le site Nada du Togo : www.stat-togo.org/nada. Ils ont pour leurs parts, fait la documentation des études de leurs structures tout au long de l’atelier de production.

A la fin des travaux, et grâce à la participation active des participants, 10 enquêtes et recensements ont été archivées et documentées selon les normes prescrites par le Programme Accéléré des Données (ADP) pour assurer la qualité de la documentation des archives nationales publiées. Ces 10 enquêtes et recensements supplémentaires viendront enrichir la plate forme Nada Togo qui disposait déjà d’une vingtaine d’études publiées depuis 2014.

Monsieur BINESSI, le Formateur Principal, représentant du Directeur Général de l’INSEED, a pris la parole pour aussi féliciter les uns et les autres pour leur participation, et leur contribution active à l’animation de l’atelier et au bon déroulement des travaux. Il les a exhortés à visiter le site Nada du Togo, à poursuivre la documentation d’autres enquêtes avec Nesstar Publisher et à faire une formation en interne au sein de leurs structures respectives. Il a enfin, souhaité aux participants un bon retour dans leurs foyers respectifs.

image 1  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

image 4  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements image 5  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements image 6  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements image 7  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

Lire aussi :

La Journée Africaine de la Statistique JAS 2015

célébrée ce 18 Novembre 2015 au Togo

Ce 18 image 1  Célébration de la Journée Africaine de la Statistiquenovembre 2015,le Togo a célébré à l’instar des autres pays de la communauté africaine, la Journée Africaine de la Statistique sous le thème:« De meilleures données pour une vie meilleure :Tirer parti des technologies modernes pour améliorer les systèmes statistiques nationaux ». 

Les activités de cette journée ont été officiellement lancées par à Lomé par le Secrétaire Général, Monsieur Etsri HOMEVOR qui a représenté le Ministre de la Planification du Développement.

 Dans son discours,le Secrétaire Général a indiqué que le Gouvernement avec l’appui de ses partenaires, œuvre à l’utilisation de plus en plus accrue des Technologie de l’information et de la communication (TIC). Les premières expériences, a-t-il poursuivi, remontent en 2013 avec l’Enquête par Téléphonie Mobile etavec l’Enquête du Minimum Vital Commun (IMVC). Ces expériences a continué avec la collecte des données de l’Enquête sur la Transition de l’Ecole vers la Vie Active (ETVA réalisée 2014) puis en 2015 avec le Questionnaire Unifié des Indicateurs de Base de Bien-être encore dénommé Enquête QUIBB. 

L’ambition du Gouvernement a-t-il précisé, est d’arriver à réaliser le prochain Recensement Général de la Population et de l’Habitat à l’aide de ces outils modernes de collecte tels que les tablettes connectées à Internet avec la concrétisation du projet e-Gouvernement qui est déjà dans sa phase active de mise en œuvre. 

 Avant l’intervention du Secrétaire Général, le représentant du Directeur Général de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques (INSEED),M. Tchiou ANIMAOU a salué la réforme du système statistique national, car selon lui celle-ci rend apte la production des statistiques de qualité nécessaire à la prise de décision ainsi qu’à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi-évaluation des politiques publiques. Il a exhorté le Gouvernement et ses partenaires techniques et financiers, de renforcer leurs appuis à l’INSEED, pour concrétisation de son opérationnalisation, ce qui favorisera les acquis du système statistique national. 

 

Plusieurs thèmes parmi lesquels celui retenu cette année pour cette journée, ont été également présentés au public. Des exposés suivis de discussions sur l’utilisation des terminaux mobiles (TIC) dans la collecte des données, sur les bases de TogoInfo et sur le rôle des statistiques dans la mise en œuvre des nouveaux objectifs du développement pour le Millénaire etc. ont été également faits. 

 

 

image 2  Célébration de la Journée Africaine de la Statistique image 3  Célébration de la Journée Africaine de la Statistique

Lire aussi :

Réunion avec les experts de l’évaluation des finances publiques selon la methodologie PEFA à l’INSEED

image 1  Réunion avec les experts de l’évaluation des finances publiques selon la methodologie PEFA à l’INSEED Le mardi 08 décembre 2015, une équipe d’experts qui séjourne à Lomé du 30 novembre au 23 décembre 2015, dans le cadre de l’évaluation des finances publiques selon la méthodologie Public Expenditure and Financial Accountability (PEFA), a rencontré le Directeur Général et les cadres de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED).

Les échanges ont porté,plus spécifiquement, sur les comptes nationaux, les cadrages macroéconomiques, le suivi de la conjoncture (lien avec la gestion budgétaire et la trésorerie), les indicateurs sociaux (pour les besoins de détermination des objectifs de programmation budgétaire) et les statistiques sur les finances publiques.

Les discussions ont également porté sur d’autres thèmes notamment le cadre juridique et règlementaire dans lequel l’INSEED exerce ses missions, les moyens et les capacités disponibles, y compris les supports, manuels et documents techniques mis à la disposition des agents, les pratiques effectives et les difficultés éventuellement rencontrées par l’INSEED dans l’exercice de ses attributions, les rapports et autres données statistiques produits par l’INSEED, etc.

Lire aussi :