Articles Tagged ‘INSEED - Statistique Togo’

Atelier de formation sur l'élaboration des statistiques sensibles au genre

image 1  Atelier de formation sur l'élaboration des statistiques sensibles au genre L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), abrite du 1er au 05 février 2016, un atelier de formation sur l’élaboration des statistiques sensibles au genre. Prennent part à cette formation, des cadres venus d’une vingtaine de structure du Système Statistique National (SSN). La formation est assurée par Madame Rosine Addy MOSSO, Expert court terme de l’Assistance Technique Internationale (ATI) du bureau ICON Institut recruté sur le Projet PAI-2 financé par l’Union Européenne pour la mise en œuvre du Volet 3 « Appui à la statistique ».

Cet atelier, financé sur le DP2 du volet 3, a donc pour objectif de renforcer les capacités des cadres du SSN en matière d’élaboration des statistiques sensibles au genre.

A l’ouverture des travaux, Monsieur Akoly GENTRY, Directeur des Echanges et de la Coordination représentant le Directeur Général de l’INSEED, et Monsieur Birimpo LOMPO, Chef d’équipe des Experts d’ICON Institut sur le Projet PAI-2, ainsi que Madame la formatrice ont rappelé dans leur intervention, les objectifs spécifiques de cette formation qui vise à :

  • familiariser les participants aux concepts et définitions relatifs au genre ;
  • fournir aux apprenants les notions et les méthodes d’élaboration des statistiques sensibles au genre ;
  • présenter une liste d’indicateurs et de leurs métadonnées pour le suivi des politiques du genre
  • renforcer les capacités des cadres du SSN dans la conception des études et enquêtes statistiques sensibles au genre ;
  • valider le manuel/guide d’élaboration des statistiques sensibles au genre.

image 2  Atelier de formation sur l'élaboration des statistiques sensibles au genre

Lire aussi :

Atelier de formation sur la démarche qualité dans la production statistique

et sur le contrôle de qualité des données statistiques macroéconomiques, sociales et des secteurs productifs de la SCAPE (Agriculture, Santé, Comptabilité Nationale, Education, Transport, etc.)

image 1  Atelier de formation sur la démarche qualité dans la production statistique L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) abrite du 14 au 18 décembre 2015, un atelier de formation sur la démarche qualité dans la production statistique et sur le contrôle de qualité des données statistiques macroéconomiques, sociales et des secteurs productifs de la scape (agriculture, sante, comptabilité nationale, éducation, transport, etc.).

Cette formation a été initiée pour renforcer les capacités d’une vingtaine de cadres du Système statistique national (SSN) dans le domaine de la démarche qualité et en techniques de contrôle de qualité. Elle a été assurée par Monsieur Freeman AMEGASHIE, Expert principal en organisation stratégique et diffusion à AFRISTAT.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par Monsieur Tchiou ANIMAOU, Directeur de la Comptabilité Nationale et des Etudes Economiques, qui saisi cette occasion pour remercier au nom du Directeur Général de l’INSEED l’Union Européenne qui a accepté de financer cette formation à travers le Projet d’appui institutionnel à l’Etat togolais (PAI-2).

Monsieur ANIMAOU a également a invité les participants à suivre attentivement cette formation qui les permettra de :

  • se familiariser avec les notions de qualité, aux concepts et principes essentiels de la mise en place de la démarche qualité et aux techniques de contrôle de qualité ;
  • s’informer sur les différents cadres d’évaluation de la qualité et leurs domaines d’utilisation et de ;
  • s’initier à la préparation et à la conduite d’un contrôle de la qualité des données et à la rédaction d’un rapport de contrôle de la qualité des données statistiques.

image 2  Atelier de formation sur la démarche qualité dans la production statistique

Lire aussi :

Atelier de Présentation des résultats de l’Enquête par Téléphonie Mobile (ETM)

image 1  Atelier de Présentation des résultats de l’Enquête par Téléphonie Mobile (ETM) Du jeudi 11 au vendredi 12 février 2016 s’est tenu à Lomé, l’atelier de présentation des résultats de l’Enquête par Téléphonie Mobile (ETM). Cet atelier a été organisé par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale.

Entamée depuis le mois de février 2014, cette enquête, est un outil développé par la Banque Mondiale pour le suivi des conditions de vie des ménages. Le Togo est le premier pays francophone d’Afrique, retenu pour tester cet outil, après évidemment des expériences satisfaisantes dans quelques pays anglophones du continent.

C’est donc pour la première fois que cette enquête est réalisée au Togo en vue de disposer des données actualisées en temps réel sur les conditions de vie des ménages en vue d’accompagner les prises de décisions et pour le suivi et l’évaluation des effets des actions du Gouvernement et des partenaires.

La phase pilote de cette enquête a été pour l’instant limitée à la préfecture du Golfe et a couvert cinq cent soixante (560) ménages pendant une durée d’un (01) an avec dix (10) enquêtes périodiques par téléphonie mobile. L’enquête ETM contient dix Modules qui ont été renseignés et apurés. Il s’agit entre autres des modules éducation, inclusion financière, cohésion sociale, électricité et transport et sécurité alimentaire. Ces modules ont été administrés après une enquête de base dans l’agglomération de Lomé.

Ce projet conclu avec la Banque Mondiale, a permis l’installation d’un centre d’appel dans les locaux de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) et l’acquisition de près de six cents (600) téléphones portables avec abonnement. Ces téléphones distribués aux ménages tirés de façon aléatoire pour répondre au questionnaire de l’enquête, ont pu servir de canal de communication entre le centre d’appel et ces ménages pour la réalisation des interviews.

image 2  Atelier de Présentation des résultats de l’Enquête par Téléphonie Mobile (ETM)

Lire aussi :

Atelier de présentation des résultats de l’enquête QUIBB 2015

image 1  Atelier de présentation des résultats de l’enquête QUIBB 2015 L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economique et Démographiques (INSEED) a présenté les résultats de l’Enquête du Questionnaire des Indicateurs de Base de Bien-être au Togo (Enquête QUIBB 2015) et du profil de la pauvreté, ce mercredi 30 décembre 2015, au cours d’un atelier ouvert par le Ministre de la Planification du Développement, Monsieur Kossi ASSIMAIDOU.

Comparativement aux données recueillies dans le cadre de l’enquête précédente, réalisée en 2011, les résultats de l’enquête QUIBB 2015, troisième du genre au Togo, montre plusieurs améliorations significatives pour l’accès aux services sociaux de base, en matière de sécurité alimentaire, d’éducation et d’alphabétisation, et d’emplois.

Il ressort également de l’étude que les indicateurs de pauvreté et des inégalités se sont nettement améliorés au cours des quatre dernières années. Selon les résultats de cette enquête 2015 réalisée par l’INSEED, le taux de chômage dans notre pays a connu également une baisse de 3,1 points, malheureusement le taux de sous-emploi a augmenté sur la même période de 2,1 points.

L’enquête révèle que l’incidence de pauvreté est passé de 58,7% en 2011 à 55,1% en 2015 soit un gain de 3,6 points qui consolide la baisse constatée entre 2006 et de 2011 qui était de 3 points.

En ce qui concerne l’accès aux services sociaux de base, la proportion des ménages utilisant l’électricité comme principal mode d’éclairage est passée de 39,2% en 2011 à 48,3%. Le taux d’utilisation d’eau potable, il est passé de 55,9% en 2011 à 61,8% en 2015 et dans le domaine de la sécurité alimentaire, la proportion des ménages ayant eu des difficultés à subvenir aux besoins alimentaires est passée de 49,5% en 2011 à 33,9% en 2015.

Notons que cette enquête s’est déroulée du 25 août au 30 septembre 2015 sur toute l’étendue du territoire national. Elle a ciblé un échantillon de 2400 ménages dans trois domaines dont le Grand Lomé, le reste du milieu urbain du Togo et tout le milieu rural.

Les indicateurs fiables et actuels de l’enquête QUIBB 2015 vont surtout contribuer à l’évaluation à mi-parcours de la Stratégie de la Croissance Accélérée et de Promotion d’Emploi (SCAPE), au bilan des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et à l’établissement des situations de référence pour les Objectifs du Développement Durable (ODD) et la vision à long terme du Togo.

image 2  Atelier de présentation des résultats de l’enquête QUIBB 2015

Lire aussi :

Atelier national de validation du rapport sur l’état des lieux du système statistique national et du bilan de la SNDS 2009-2013 et du plan d’action 2014-2015

Processus d’élaboration de la SNDSde 2eme génération du Togo

image 1  Atelier national de validation du rapport sur l’état des lieux du système statistique national
 et du bilan de la SNDS 2009-2013 et du plan d’action 2014-2015 Dans le cadre de la réalisation de l’état des lieux du Système Statistique National (SSN), du bilan de la SNDS 2009-2013 et du plan d’action 2014-2015 pour l’élaboration de la SNDS de 2ème génération du Togo, une étude a été réalisée par des consultants nationaux et un rapport provisoire en a été produit.

Afin de permettre à toutes les parties prenantes du SSN d’apporter leurs contributions pour l’amélioration de ce rapport, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a organisé un atelier de validation dudit document. Cet atelier s’est déroulé le lundi 11 janvier 2016 à Lomé dans la salle de réunion du Relais de la Caisse.

Dans son mot de Bienvenue et d’ouverture de cet atelier, Directeur Général de l’INSEED, Monsieur Kokou Yao N’GUISSAN, a au nom du Ministre de la Planification du Développement remercié les partenaires qui soutiennent l’INSEED dans ce processus notamment l’Union Européenne pour son appui financier à travers le projet PAI-2.

Monsieur Kokou Yao N’GUISSAN a également rappelé que depuis la promulgation de la loi statistique de 2011, le Gouvernement togolais, prenant conscience de l’importance des statistiques pour l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et évaluation des programmes et politiques de développement, a pris plusieurs initiatives en vue de renforcer les capacités du Système statistique national (SSN) pour assurer une production statistique de qualité. Parmi ces initiatives, il a cité l’élaboration d’une première Stratégie nationale de Développement de la Statistique (SNDS 2009-2013) suivie d’un plan d’action 2014-2015.

Dans la même dynamique et pour permettre au SSN d’avoir un nouveau cadre stratégique cohérent de développement statistique, le Conseil national de la statistique lors de sa troisième session a approuvé une feuille de route pour l’élaboration d’une deuxième SNDS post-2015 en harmonie avec les objectifs de développement durable qui constituent le nouvel agenda de développement post-OMD. Sur la base de cette feuille de route, l’INSEED, assurant le secrétariat technique du CNS, a démarré les travaux de la SNDS 2 en commençant par le diagnostic du SSN. L’état des lieux constitue la première étape de ce diagnostic a-t-il précisé.

image 2  Atelier national de validation du rapport sur l’état des lieux du système statistique national
 et du bilan de la SNDS 2009-2013 et du plan d’action 2014-2015

Lire aussi :

Autres ateliers et réunions de l'INSEED

PériodeAtelierLieu
du 30 novembre au 04 décembre 2015 Formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements Kpalimé, Togo
du 24 au 26 Novembre 2015 Atelier de formation sur le Système de Comptabilité National 2008 INSEED,Lomé
du 02 au 13 Novembre 2015 La finalisation de l’analyse des comptes nationaux 2011 au cœur d’un atelier à Kpalimé Kpalimé, Togo
du 03 au 04 Novembre 2015 Atelier de formation sur la méthodologie d'élaboration des Indices de Commerce Extérieur Lomé, Togo
du 14 au 15 Octobre 2015 Atelier de formation des acteurs de la SNDS II Lomé, Togo
du 21 au 25 Septembre 2015 Actualisation de la base de données socio-économiques « TogoInfo » Kpalimé, Togo
Du 15 au 28 Septembre 2015 Formation en Initiation à la Statistique au profit du personnel non statisticien du Système Statistique National (SSN) Togolais INSEED,Lomé
23 juin 2015 Les Comptes Nationaux Définitifs de 2010 du Togo sont publiés Lomé
Du 04 au 18 juin 2015 Dissémination des résultats définitifs de la troisième Enquête Démographique et de Santé au Togo (EDST-III) Lomé, les autres régions du Togo
02 juin 2015 Séminaire de formation des Journalistes sur l’utilisation des données de la troisième enquête EDST-III CASEF, Lomé
23 mars 2015 Atelier de présentation des résultats de l'EDST-3 aux partenaires techniques et financiers CASEF, Lomé
Du 10 au 12 mars 2015 Atelier de formation sur les techniques d'enquêtes statistiques INSEED, Lomé
Du 05 au 12 février 2015 Atelier de formation sur la numérisation de documents DGSCN, Lomé
Du 10 au 12 février 2015 Atelier de formation sur les statistiques économiques et financières et la production des indicateurs économiques DGSCN, Lomé
Du 02 au 08 février 2015 Atelier de Finalisation de l'Annuaire Statistique 2010-2013 du Togo Kpalimé
Du 26 janvier au 06 février 2015 Atelier d'élaboration des Comptes Nationaux de l'Année 2010 Kpalimé
du 8 au 13 décembre 2014 Atelier de formation sur les nouvelles fonctionnalités de la technologie Dev Info version 7 et le Dimonitoring Kara et Sokodé
du 24 nov au 01 déc 2014 Atelier de formation sur la conception et la gestion du site web de la DGSCN en vue de son actualisation DGSCN, Lomé
  Atelier de validation des rapports d’analyse du RGPH4 avec une mission d’appui technique de l’IFORD Kpalimé

Avis de recrutement Consultant national Echantillon des entreprises enquêtées

AVIS DE RECRUTEMENT

Depuis l’année 2000, la Direction de l’Economie (DE) du Ministère de l’Economie, des finances et de la planification du développement (MEFPD) a relancé l’enquête trimestrielle de conjoncture pour collecter des données permettant de mesurer les évolutions économiques du passé récent, du présent et de l’avenir proche à travers l’opinion des opérateurs économiques. A cet effet, elle mène des enquêtes trimestrielles auprès des sociétés de la place qui exercent dans le commerce, le transport terrestre, le transit, les bâtiments et travaux publics, les hôtels-bars et restaurants et dans l’industrie.

Dans le souci de produire les indicateurs qui tiennent compte de la modification de la structure de l’économie togolaise et de corriger les faiblesses révélées par la base de données programmée sous Microsoft Access servant de traitement des données d’enquête de conjoncture, la Direction de l’Economie a obtenu un appui financier sur le deuxième Programme d’Appui Institutionnel à l’Etat Togolais (PAI2) pour recruter un consultant national pour l’appuyer à tirer un nouvel échantillon des entreprises enquêtées et à réviser la base de traitement de données d’enquête programmée sous Microsoft Access.

    Durée et lieu de la mission

Le consultant qui sera recruté sera chargé de tirer un nouvel échantillon et de réviser les codes VBA de la base de saisie et de traitement des données d’enquête de conjoncture. Cette activité sera étendue sur six (6) mois dont 60 jours ouvrés, à compter de la date de signature du contrat et couvrira la période allant de mai 2016 à octobre 2016. Le consultant sera basé à la Direction de l’Economie pour effectuer cette mission.

Sous l’autorité de la Direction de l’Economie, le consultant sélectionné aura principalement pour tâche de :

·        Tirer un nouvel échantillon ;

·        Calculer les pondérations ;

·        Intégrer l’échantillon tiré dans la base de traitement des données d’enquêtes de conjoncture ;

·        Vérifier le mode de calcul des indicateurs ;

·        Corriger les dysfonctionnements ;

·        Prendre en compte toutes les entreprises de la base dans le calcul des indicateurs ;

·        Intégrer de nouveaux indicateurs ;

·        Mensualiser le calcul de certains indicateurs ;

·        Rendre plus flexible l’échantillon en permettant la substitution de sociétés de même poids économique ;

·        Produire un manuel d’utilisateur et un manuel de maintenance ;

·        Sortir les résultats en Excel ;

·        Faire un transfert de compétences.

 

Qualification et profil recherchés :

 

-      Qualifications

Le consultant doit être un Statisticien-Economiste ou un Expert en statistiques (minimum niveau BAC+5, ingénieur de grande école ou diplôme équivalent).

-        Expérience professionnelle générale

Le consultant doit avoir une expérience professionnelle avérée d’au moins cinq (05) ans en :

  • statistiques ;
  • utilisation des logiciels de traitement de données statistiques ;
  • programmation Visual basic for Application sous Access ;

·        gestion de bases de données.

-        Expérience professionnelle spécifique

Plus spécifiquement, le consultant doit avoir :

  • une expérience avérée en techniques de sondage et d’échantillonnage ;

·        une expérience dans la pratique des enquêtes ;

·        une expérience en analyse conjoncturelle et en programmation VBA.

Dossiers à fournir :

 

Les dossiers suivants sont exigés. L’absence de l’une des pièces requises dans les dossiers de candidature peut disqualifier le postulant.

-         CV détaillé et lettre de motivation ;

-         Copie non légalisée de l’acte de naissance ;

-         Photocopie de la carte nationale d’identité ou du passeport en cours de validité ;

-         Copies légalisées des diplômes et attestations de travail ou de stage.

Tout postulant à cet appel à candidature, en plus des pièces citées ci-dessus, devra fournir une offre technique et financière.

Dépôt de dossier :

 

Les dossiers doivent être déposés sous plis fermé au Secrétariat de la Direction de l’Economie (porte 247), sis au Centre Administratif des Services Economiques et Financiers (CASEF) ;Tél : 22  21 02 50 ; E-mail

 

Date limite de dépôt de dossiers : 29 avril 2016 à 17h30.

Avis de recrutement Consultant national Pilotage MEGC

AVIS DE RECRUTEMENT

 

Dans le cadre de ses efforts de renforcement des capacités aux structures en charge de la formulation de la politique économique dans les Etats membres, la Commission de l’UEMOA avec l’appui des Instituts nationaux de la statistique et des Comités nationaux de politique économique (CNPE), a mis en place des matrices de comptabilité sociale (MCS) harmonisées au niveau des Etats membres avec 2007 comme année de référence. Des Modèles d’équilibre général calculable (MEGC) pays ont ensuite été développés et devraient servir tant pour la Commission que pour les Etats membres (en particulier les structures en charge du pilotage de l’économie) à simuler l’impact des politiques économiques et des chocs exogènes.

En vue de permettre l’appropriation de l’outils par l’équipe chargée de son pilotage, gage de la formulation de meilleures recommandations de mesures de politiques économiques à Monsieur le  Ministre d’Etat, Ministre de l’économie, des finances et de la planification du développement, un exercice de simulation d’impact sur des questions de politique économique sera organisé dans la deuxième quinzaine du  mois de juin 2016.

Afin de bien conduire cet exercice, le Sous-comité de pilotage du modèle, bénéficie d’un un appui financier sur le deuxième Programme d’Appui Institutionnel à l’Etat Togolais (PAI2) pour recruter un consultant national pour accompagner les membres du Sous-comité chargé du pilotage du MEGC dans l’exercice de simulation et de rédaction de rapport puis de note synthétique au Ministre d’Etat après la simulation.

Durée et Lieu de la mission

La mission aura lieu à l’intérieur du pays, en l’occurrence à Kpalimé dans une salle offrant le cadre logistique approprié.  Le délai d’exécution de la mission est de 5 jours travaillés sur la période du 20 au 24 juin 2016.

Sous l’autorité du président du CNPE et la Coordination de la Direction de l’Economie, le consultant sélectionné aura principalement pour tâche de :

i)    Former les membres du Sous-comité à l’utilisation des MEGC ;

ii)   Contribuer à l’identification des variables de choc pour répondre à l’esprit de simulations à effectuer ;

iii)  Conduire l’exercice de simulation d’impact des sujets identifiés ;

iv)  analyser les résultats de simulation, rédiger les rapports, les publier pour aider à la prise de décision économique ;

v)   contribuer à la formulation des recommandations de mesure de politique économique ;

vi)  produire une note synthétique au ministre d’Etat suite à la simulation.

 

Qualification et profil recherchés :

Qualifications

Le consultant doit être doit être un statisticien-économiste, un économètre, ou un expert en modélisation, diplômé de l’enseignement supérieur (niveau ingénieur, grande école ou équivalent, BAC+ 5 minimum).

Expérience générale

Le consultant doit avoir :

i)    une expérience professionnelle pertinente post-universitaire d’au moins dix (10) ans dans le domaine de l’élaboration et de la formation en statistique notamment en modèle d’équilibre général calculable (MEGC) ;

ii)   une expérience dans la formation et la pratique des MEGC dans le cadre des universités ou grandes écoles de statistiques serait un atout ;

iii)   une bonne aptitude en pédagogie.

Expérience spécifique

i)    une expérience dans la pratique des MEGC dans une structure étatique (institut de statistique, Ministère) ou dans une école de statistique ou dans un institut de recherche ;

ii)   une expérience dans l’élaboration des MCS et des MEGC dans la zone ACP et particulièrement dans les pays de la CEDEAO (une expérience dans un pays de l’UEMOA serait un atout) ;

iii)   une parfaite maîtrise de la langue française (la connaissance de l’anglais serait un avantage).

 

Dossiers à fournir :

 

Les dossiers suivants sont exigés. L’absence de l’une des pièces requises dans les dossiers de candidature peut disqualifier le postulant.

-         CV détaillé et lettre de motivation ;

-         Offres technique et financière ;

-         Photocopie de la carte nationale d’identité ou du passeport en cours de validité.

 

Dépôt de dossier :

 

Les dossiers doivent être déposés sous plis fermé au Secrétariat de la Direction de l’Economie (porte 247), sis au Centre Administratif des Services Economiques et Financiers (CASEF) ;Tél : 22  21 02 50 ; E-mail

Date limite de dépôt de dossiers : 29 avril 2016 à 17h30.

Avis de recrutement Consultant Statisticien MJRIR

AVIS DE RECRUTEMENT

Le Gouvernement de la République togolaise a bénéficié de l'appui de la Commission Européenne pour le financement de la deuxième phase du Projet d'Appui Institutionnel (PAI 2) à travers le dixième Fond Européen de Développement (FED). Dans le cadre de cet appui, en vue du renforcement de l’équipe chargée de la production des statistiques judiciaires et pénitentiaires, le Ministère de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République (MJRIR) en collaboration avec l’Unité de Gestion du Projet (UGP) du volet 3 "Appui à la statistique" envisage recruter un consultant statisticien /démographe pour une période de quatre (4) mois.

 

Sous l’autorité du Secrétariat Général du MJRIR, le consultant retenu aura pour mission :

  • revisiter la feuille de route issue de l’étude sur l’état des lieux, notamment la méthodologie et les instruments de collecte de données sur les juridictions et établissements pénitentiaires ;
  • examiner la situation des registres dans les juridictions et prisons en termes de formats et de tenue ;
  • concevoir et animer des ateliers de formation et de sensibilisation sur la collecte de données;
  • sensibiliser et former le personnel des juridictions et des établissements pénitentiaires chargés de la collecte des données au sein de leurs structures respectives ; 
  • coordonner la collecte et la saisie des données et assurer le traitement et l’analyse des données ;
  • élaborer le document portant projet d’annuaire statistique pour l’année judiciaire 2015-2016.
  • animer l’atelier relatif à la validation du projet d’annuaire statistique élaboré.

Qualification et profil recherchés :

Les postulants aux postes à pourvoir doivent remplir les critères suivants :

·        être de nationalité togolaise ;

·        être un statisticien-économiste ou un statisticien démographe avec un diplôme universitaire (Bac + 5 au moins) ;

·        avoir une expérience professionnelle post-universitaire d’au moins cinq (5) ans dans le domaine de l’élaboration des statistiques et de la formation en statistique ;

·        avoir une expérience dans la pratique des enquêtes statistiques dans des secteurs d’activités économiques ou sociales en Afrique sub-saharienne ;

·        avoir une parfaite maitrise de l’outil informatique et des outils de traitement des données d’enquêtes (SPSS ou STATA, etc.) ;

·        être rigoureux et doté d’une bonne capacité d’organisation, d’analyse et de synthèse ;

·        avoir une parfaite maîtrise du français et une excellente capacité rédactionnelle ;

·        une connaissance du secteur de la justice ou de l’administration pénitentiaire serait un atout

 

Dossier à fournir :

Le dossier de candidature de chaque postulant doit comporter les pièces suivantes :

·        CV détaillé et lettre de motivation ;

·        Copie non légalisée de l’acte de naissance ;

·        Copie non légalisée de la nationalité togolaise ;

·        Photocopie de la carte nationale d’identité ou du passeport en cours de validité ;

·        Copies légalisées des diplômes et attestations de travail ou de stage.

 

L’absence de l’une des pièces requises dans les dossiers de candidature peut disqualifier le postulant.

 

Dépôt de dossier :

Les dossiers doivent être déposés sous pli fermé au Secrétariat Général du Ministère de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République - Rue de l’OCAM, tél. 90 09 96 04 Lomé.

Date limite de dépôt de dossiers : le 03 Août 2016 à 17h30.

Télécharger les TDRs :icon-pdf Les Termes de Référence pour le recrutement d'un consultant pour l’appui au système de production des statistiques judiciaires et pénitentiaires

Les TDR de la mission peuvent être consultés sur les sites du Ministère de la justice et des relations avec les institutions de la république (www.justice.gouv.tg), du Ministère de la planification du développement (www.planification.gouv.tg) et de l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (www.stat-togo.org).

 

Avis de recrutement de deux Statisticiens et un Economiste CS-CNS

AVIS DE RECRUTEMENT

 

Dans le cadre du renforcement de capacité du secrétariat technique du Conseil national de la statistique (CNS) pour la préparation et l’organisation des sessions du CNS et des Comités sectoriel du CNS (CS-CNS), l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) a obtenu un appui financier sur le deuxième Programme d’Appui Institutionnel à l’Etat Togolais (PAI2) pour recruter deux (2) Statisticiens et un (1) Economiste contractuels aux postes suivants :

 

·Poste 1 :deux (2) Ingénieurs statisticiens ou démographes (ITS, ISE ou démographes ) ;

·Poste 2 : un (1) Economiste / macroéconomiste.

 

Sous l’autorité du Directeur des Echanges et de la Coordination, les candidats(e) retenus(e) auront principalement pour tache :

·        Prendre part à la collecte et au traitement des données pour la préparation des dossiers des sessions du CNS, des CS-CNS et du comité du contentieux statistique ;

·        Contribuer à l’élaboration des dossiers, notamment : le programme statistique national, le rapport statistique national, les notes et rapports d’études conformément au plan de travail du CNS ;

·        Contribuer à l’organisation des sessions du CNS ;

·        Appuyer les structures sectorielles dans la préparation de leurs dossiers à soumettre aux délibérations du CNS ;

·        Prendre part à toute activité de l’INSEED visant l’amélioration de la coordination statistique ;

 

Qualification et profil recherchés :

 

Les postulants aux postes à pourvoir doivent posséder les qualités suivantes :

 

-          être de nationalité togolaise ;

-         avoir un diplôme universitaire en statistique (ITS, ISE), en démographie ou en économie (maitrise) ;

-         avoir une expérience d’un an dans un service de statistique ;

-         avoir une parfaite maitrise de l’outil informatique (bureautique, logiciels statistiques) ;

-         avoir une parfaite maitrise du français et de bonnes capacités rédactionnelles ;

Dossiers à fournir :

 

Les dossiers suivants sont exigés. L’absence de l’une des pièces requises dans les dossiers de candidature peut disqualifier le postulant.

-         CV détaillé et lettre de motivation ;

-         Copie non légalisée de l’acte de naissance ;

-         Copie non légalisée de la nationalité togolaise ;

-         Photocopie de la carte nationale d’identité ou du passeport en cours de validité;

-         Copies légalisées des diplômes et attestations de travail ou de stage.

 

Dépôt de dossier :

 

Les dossiers doivent être déposés sous plis fermé au Secrétariat de l’Unité de Gestion du PAI2 volet 3 à l’INSEED (porte E213), sis à l’immeuble INSEED/CENETI sis au quartier administratif à côté de la CEB et derrière l’UTB circulaire de Kodjoviakopé,

Tél : 22 37 64 27 / 22 33 21 76 / 22 40 57 62 ; E-mail

Date limite de dépôt de dossiers : 11 mars 2016 à 17h30.

 

Bilan des activités menées au cours de l’année 2015 par l’INSEED

image 1  Photo du Directeur Général de l'INSEED

Au titre de l’année 2015, le Ministère de la Planification du développement a élaboré sa lettre de mission pour le suivi des principales activités de toutes ses structures dont l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED). A travers cette interview, le Directeur Général de l’INSEED revient sur les principales activités réalisées par l’INSEED.

 

Cellule de communication : Bonjour Monsieur le Directeur Général. Pouvez-vous nous rappeler brièvement les activités dont la mise œuvre incombait l’INSEED en 2015 ?

 

DG INSEED : Bonjour et merci pour l’opportunité que vous m’offrez de parler des activités de l’INSEED, activités qui étaient justement contenues dans la lettre de mission 2015. Concernant les activités inscrites il y avait la finalisation et la diffusion des rapports d’analyse du quatrième recensement Général de la population et de l’habitat (4ème RGPH), l’élaboration et la publication des comptes nationaux définitifs des années 2010 et 2011, la production et la publication du rapport d'analyse de la troisième Enquête démographique et de santé au Togo (EDST III), l’opérationnalisation de l’INSEED et l’élaboration du document de la Stratégie nationale du développement de la statistique (SNDS) pour la période 2016 – 2020.

 

Cellule de communication : En prenant ces activités une à une, que vous pouvez nous dire à propos de la finalisation des rapports d’analyse du 4ème RGPH ?

DG INSEED : L’INSEED s’est beaucoup investi au cours de l’année 2015 pour réaliser des activités inscrites dans la lettre de mission du Ministère de la Planification du Développement. Concernant la finalisation des rapports d’analyse du 4ème RGPH  entamé en 2013, il y a lieu de préciser que cette activité s’est poursuivie en 2015 avec l’appui technique et financier de l’Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD), l’UNFPA et de la Banque Mondiale. A ce jour, la finalisation des neuf (9) rapports prévus, est presque terminée et la phase d’édition desdits rapports sera lancée avec le bouclage du financement. Je voudrais rappeler que les thématiques retenues dans le cadre de l’élaboration de ces rapports concernent entre autres  les activités économiques, l’état matrimonial et la nuptialité, la fécondité, la mortalité, les caractéristiques de l'éducation, les caractéristiques des ménages, la migration et le niveau de vie.

 

Cellule de communication : Quel bilan faites-vous aujourd’hui en matière d’élaboration et de publication des comptes nationaux définitifs de 2010 et 2011 ? 

DG INSEED : Une des activités courantes de l’INSEED est l’élaboration régulière des comptes nationaux. Avec l’appui technique et financier des partenaires tels que l’Union Européenne, d’AFRITAC de l’Ouest, d’AFRISTAT, de la Banque Mondiale, de la Banque Africaine de Développement (BAD), les comptes nationaux définitifs de 2010 et de 2011 ont été élaborés et publiés et sont disponibles sur le site de l’INSEED. Je tiens à préciser qu’à ce jour, l’INSEED a démarré les travaux d’élaboration des comptes nationaux définitifs de 2012 avec l’appui des partenaires dans l’optique de rattraper définitivement notre retard en la matière et nous conformer aux normes internationales. Notre ambition dans cette optique est d’arriver à publier en 2017, les comptes nationaux définitifs de l’année 2015.

Cellule de communication : Un des chantiers à réaliser était également l’opérationnalisation de l’INSEED. Quelles sont les avancées réalisées en 2015 dans le cadre de ce processus ?

 

DG INSEED :  La loi statistique du Togo n°2011-014 portant organisation de l’activité statistique au Togo, adoptée et promulguée le 3 juin 2011, a défini un nouveau cadre juridique, institutionnel et organisationnel pour le Système statistique national avec la création d’un nouvel organe de coordination qui est le Conseil National de la Statistique (CNS) et la transformation de la Direction Générale de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (DGSCN) en une structure dotée de la personnalité morale et d’une autonomie administrative et de gestion : l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED).

Le décret portant organisation et fonctionnement de l’Institut National de la statistique et des Etudes Economiques et Démographiques a été signé le 24 février 2015. Suite à la signature de ce décret, les activités devant concourir à l’opérationnalisation de l’INSEED se sont intensifiées et sont en cours. Celles réalisées ou en cours de réalisation à ce jour dans ce cadre sont les suivantes :

·       L’actualisation des outils de gestion de l’institut (statut du personnel, règlement intérieur, grille salariale etc.) issus de l’étude faite par Afristat. Ces projets d’outils seront soumis par après au Conseil d’Administration de l’Institut pour examen et approbation.

·       L’élaboration du budget programme de l’INSEED pour la période 2016-2018 ;

·       La finalisation du dossier de désignation des membres du conseil d’administration (CA). Les démarches sont avancées et la mise en place du CA pourrait se faire au cours du premier trimestre 2016.

 

Cellule de communication : Un mot sur l’élaboration du document de la SNDS 2016 – 2020

DG INSEED : L’élaboration d’une Stratégie Nationale de développement de la Statistique (SNDS) de deuxième génération après l’échéance de la première SNDS en décembre 2013 était également une activité importante à réaliser par l’INSEED en 2015. Cependant, en vue d’un arrimage de la SNDS avec le prochain plan national de développement, cette activité a été retardée. Mais, la phase d’élaboration de l’état des lieux du système statistique national (SSN) a été réalisée avec l’appui de deux consultants nationaux et celle de l’évaluation des besoins en statistiques pour son élaboration, a été également réalisées mais cette fois-ci par une équipe de l’INSEED et de la Direction de la Planification et des Politiques de Développement (DPPD). Les résultats de ces deux études vont concourir à l’établissement d’un diagnostique du SSN qui est la première étape de la SNDS.

 

Cellule de communication : A côté des activités inscrites dans la lettre de mission, l’INSEED comme on le sait, a eu à réaliser ou entamées en 2015 quelques activités hors lettre de mission. Quel bilan faites-vous de ces activités qualifiées de « hors lettre de mission » ?

DG INSEED : En 2015, effectivement, plusieurs activités hors lettre de mission ont été également réalisées ou entamées par l’INSEED. La réalisation de l’enquête QUIBB et du profil de pauvreté, l’élaboration des statistiques 2015 du commerce extérieur, la production de l’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) ainsi que de l’indice harmonisé de la production industrielle (IHPI), l’élaboration de l’échantillon maître, l’élaboration des modules de l’enquête par téléphonie mobile, etc. peuvent être citées en exemple. Toutes les données statistiques issues de ces opérations sont disponibles sur le site de l’INSEED.

A cette liste d’activités, s’ajoutent aussi, la réalisation de la cartographie électorale, ce qui a permis d’actualiser et de géoréférencer les bureaux de vote des élections présidentielles ; la correction de la base de données des localités touchées par les produits FNFI, l’élaboration d’un document méthodologique de l’IHPC, l’actualisation de la base de données Togo Info et sa mise en ligne sur le site de l’INSEED, la création d’une base nationale de données (NADA) avec l’appui des experts d’AFRISTAT et PARIS 21 en vue de la mise ligne de la plate forme NADA TOGO des enquêtes archivées.

L’année 2015 a été également celle de l’organisation des journées de la statistique (africaine et mondiale) célébrées pour promouvoir les productions statistiques auprès des utilisateurs et la culture statistique.

Je tiens à ajouter parmi les activités hors mission, une qui me paraît également importante concernantle CNS qui est opérationnel depuis 2013. En 2015, en effet, ces membres ont réussi à tenir deux sessions ordinaires comme les textes le prévoient. Ces sessions, la troisième et la quatrième du genre, se sont respectivement tenues le 30 juillet et le 28 décembre 2015.

 

Cellule de communication : votre mot de la fin

Je voudrais réitérer notre reconnaissance à Monsieur le Ministre de la Planification du Développement pour les orientations et conseils pertinents qu’il ne cesse de nous donner pour une meilleure réalisation des objectifs assignés à l’INSEED. Je tiens à féliciter aussi mes collaborateurs qui ne ménagent aucun effort en vue de l’atteinte de nos objectifs et à les exhorter à faire mieux pour des résultats plus éclatants en 2016. Merci également à l’ensemble de nos partenaires qui nous soutiennent techniquement et financièrement dans la réalisation de notre mission. Je voudrais terminer en rappelant vos lecteurs que tout type d’informations complémentaires concernant nos activités, peut être obtenu à l’INSEED situé dans l’Immeuble CENETI/INSEED, BP : 118, Tel : 22 21 62 24/22 21 27 75/Fax : 22 20 40 29 E-mail : ou sur le site de l’INSEED :www.stat-togo.org. Je vous remercie !

 

Lire aussi :

Cérémonie officielle de lancement de la formation des Agents Techniques de la Statistique (ATS)

PAI 2

 PROGRAMME D’APPUI INSTITUTIONNEL A L’ETAT TOGOLAIS

Ministère de la Planification du Développement 

Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED)

ACTIVITES STATISTIQUES


Dans le but de renforcer les capacités du personnel du Système Statistique National (SSN), le Gouvernement a bénéficié d’un appui financier de l’Union Européenne dans le cadre du deuxième projet d’appui institutionnel (PAI2) à l’Etat togolais, pour former une cinquantaine d’Agents Techniques de la Statistique.

Un concours interne de recrutement a été organisé pour sélectionner les agents des différents ministères qui suivront la formation à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA).

La cérémonie officielle de lancement de ladite formation est prévue à l’ENA le lundi 22 février 2016 à 08h30 minutes.

  Pour consultation, téléchargez le projet programme des activités de la cérémonie. icon-pdf

Lire aussi :

Formation des Membres du Comité Suivi-Evaluation à l’utilisation de la plateforme « di Monitoring »

Les 19, 20 et 21 Avril 2016, s’est tenu à Kpalimé, l’Atelier de Formation sur l’utilisation de la plateforme « di Monitoring » au bénéfice des Membres du Comité Suivi-Evaluation (CSE) de l’Equipe de Pays du Système des Nations Unies au Togo.

Les participants à cette formation étaient issus de diverses Agences du Système des Nations Unies. Placé sous le patronage du Bureau du Coordonnateur Résident (BCR), l’atelier a bénéficié de la facilitation de deux (2) formateurs de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), notamment MM. Akobi BINESSI KOFFI, Responsable Informatique et Komi KOLAGBE, Administrateur de Bases de données.

L’objectif de cette formation est d’améliorer le suivi et l’évaluation des résultats du Plan-cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (UNDAF) par la maîtrise et l’utilisation du logiciel di Monitoring par les membres du CSE.

Di Monitoring est une application web développée avec la technologie DevInfo pour la gestion de données dont le but est de faciliter le suivi et l’évaluation des programmes et des indicateurs d’un projet au sein d’un cadre plus large. Le logiciel a été conçu spécifiquement pour suivre les résultats planifiés et les résultats réels exprimés dans un cadre de planification donné. Au Togo, le di Monitoring a permis d’implémenter la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) et les utilisateurs peuvent ainsi suivre en ligne, le progrès réalisé sur n’importe quel indicateur ou objectif du cadre.

Dans le but de permettre l’utilisation et la maîtrise du logiciel, le programme de la formation suivie a abordé les points suivants :

  • La création et la mise à jour d’un cadre
  • La gestion du contenu d’un cadre
  • Les importations et les imbrications de cadres
  • La saisie des valeurs de références, des valeurs cibles et des valeurs réelles dans un cadre
  • La gestion et l’interprétation des indices des indicateurs d’un cadre
  • L’association de documents au cadre et l’impression des rapports
  • La gestion des utilisateurs d’un cadre

A l’issue des travaux, plusieurs réflexions ont meublé les discussions pour intégrer le di Monitoring au système de suivi-évaluation du plan-cadre et que l’utilisation du logiciel pour le suivi de l’UNDAF 2014-2018 soit effective.

Formation des Membres du Comité Suivi-Evaluation à l’utilisation de la plateforme di Monitoring

Lire aussi :

Formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

image 2  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

Dans le cadre de l’actualisation de la plate forme « NadaTogo » et du renforcement des capacités des structures sectorielles, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a organisé avec l’appui financier du Partenariat Statistique au Service du Développement au 21è siècle (Paris 21), un atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements.

Cet atelier est animé par deux (2) cadres de l’INSEED et s’est déroulé du lundi 30 novembre au vendredi 04 décembre 2015 à l’Hôtel IZE de Kpalimé. Treize (13) personnes au total, dont deux (2) cadres de l’INSEED et huit (8) points focaux des structures sectorielles, ont participé à cet atelier de formation et de production d’archives documentées d’enquêtes statistiques.

Les objectifs poursuivis par la formation sont :

  • former et renforcer les capacités des cadres des structures sectorielles en matière de technique d’archivage à partir du Nesstar;
  • les enquêtes archivées dans le Nesstar au cours de la formation sont publiées dans le Nada Togo augmentant ainsi le nombre d’enquêtes publiées.
  • apprendre le processus Assurance-Qualité.

Au cours de ces travaux de 5 jours, les facilitateurs ont présenté aux participants un programme de formation dont les grandes lignes sont les suivantes :

  • Présentation de l’ADP et des résultats à atteindre par l’atelier ;
  • Installation du logiciel;
  • Organisation et préparation des fichiers techniques de documentation (bonnes pratiques) ;
  • Présentation des différentes phases de la documentation d’enquêtes (description du document, description de l’étude, description des variables et ressources externes).
  • Finalisation et validation des projets archivés pour la mise à jour de la plate-formeNADA du Togo ;

image 3  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

Au cours de l’atelier, plusieurs plates formes Nada du Togo et d’Afrique ont été présentées. Les participants ont été édifiés sur le processus de documentation des archives et sur l’accessibilité des données d’enquêtes publiées sur le site Nada du Togo : www.stat-togo.org/nada. Ils ont pour leurs parts, fait la documentation des études de leurs structures tout au long de l’atelier de production.

A la fin des travaux, et grâce à la participation active des participants, 10 enquêtes et recensements ont été archivées et documentées selon les normes prescrites par le Programme Accéléré des Données (ADP) pour assurer la qualité de la documentation des archives nationales publiées. Ces 10 enquêtes et recensements supplémentaires viendront enrichir la plate forme Nada Togo qui disposait déjà d’une vingtaine d’études publiées depuis 2014.

Monsieur BINESSI, le Formateur Principal, représentant du Directeur Général de l’INSEED, a pris la parole pour aussi féliciter les uns et les autres pour leur participation, et leur contribution active à l’animation de l’atelier et au bon déroulement des travaux. Il les a exhortés à visiter le site Nada du Togo, à poursuivre la documentation d’autres enquêtes avec Nesstar Publisher et à faire une formation en interne au sein de leurs structures respectives. Il a enfin, souhaité aux participants un bon retour dans leurs foyers respectifs.

image 1  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

image 4  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements image 5  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements image 6  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements image 7  atelier de formation des structures sectorielles sur les techniques d’archivage et de dissémination des données d’enquêtes et de recensements

Lire aussi :

Lancement à Lomé de la formation des Agents Techniques de la Statistique (ATS)

image 1  Lancement à Lomé de la formation des Agents Techniques de la Statistique (ATS) L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) en collaboration avec l’Union Européenne a lancé officiellement ce lundi 22 février 2016 dans les locaux de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Lomé, la formation des agents techniques de la statistique.

Cette formation qualifiante de douze (12) mois s’adresse au personnel non statisticien en poste dans le système statistique national et disposant des pré-requis nécessaires à ladite formation. Elle intervient dans un contexte particulier pour le système statistique national togolais éprouvé ces dernières années par une insuffisance de ressources humaines professionnelles de la statistique. C’est donc pour palier cette situation que, dans le cadre de la réforme du système statistique national, le Gouvernement avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne, a envisagé cette formation sur place de cadres moyens statisticiens.

En rappel, au cours de l’année 2015, des études ont été menées sur la faisabilité de l’ouverture d’une filière de formation au sein d’un centre de formation existant ou d’un centre de formation au sein de l’INSEED. L’ouverture d’un centre au sein de l’INSEED, à moyen terme, à l’instar des autres pays de la sous-région a été privilégiée par les études. A court terme, les cadres moyens statisticiens seront formés à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Lomé en vue de pourvoir le système statistique national de personnel qualifié et en effectif adéquat. Dans le cadre de ce projet, un partenariat s’est établi entre l’INSEED, l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA) d’Abidjan et l’Ecole Nationale d4administration (ENA) de Lomé. Ce partenariat devra être intensifié jusqu’à l’ouverture du centre de formation au sein de l’INSEED.

Ce projet de formation, faut-il le préciser, à hauteur de 200.000 euros soit 131,2 millions de francs CFA, est financé par l’Union européenne à travers le Volet 3 « Appui à la statistique » de la deuxième phase du Projet d’appui institutionnel à l’Etat togolais (PAI-2).

Au total, une cinquantaine d’agents de l’Etat non qualifiés intervenant dans la production statistique, retenus à la suite du concours interne de recrutement des cadres moyens de la statistique, session du 13 juillet 2015, sont bénéficiaires de cette formation dont le lancement a été officiellement présidé par le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative en présence de l’Ambassadeur et Chef de Délégation de l’Union Européenne au Togo et des Responsables des Structures techniques partenaires (ENSEA-Abidjan, ENA-Lomé, INSEED-Togo).

image 2  Lancement à Lomé de la formation des Agents Techniques de la Statistique (ATS)

Lire aussi :

Processus d’élaboration de la stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS) 2017-2021 de 2ème génération du Togo

Le rapport provisoire du diagnostic du système statistique national validé

image 1  Atelier du Processus d’élaboration de la stratégie nationale de développement de  la statistique (SNDS) L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a organisé ce mercredi 22 juin à Lomé, un atelier de validation du rapport diagnostic du système statistique national du Togo.

L’élaboration de ce rapport s’inscrit dans le cadre du processus engagé par le gouvernement en vue de doter le Togo d’une nouvelle Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) dite de 2ème génération pour la période 2017-2021. Ce rapport vient compléter un autre qui a déjà permis de faire l’état des lieux du Système Statistique national et validé le 11 janvier dernier.

« La SNDS de 2ème génération vise, entre autres, à consolider les acquis du Togo en matière statistique et à corriger les insuffisances découlant de la mise ne œuvre de la première stratégie de 2009-2013 », a expliqué M. Kokou Yao N’GUISSAN, Directeur Général de l’INSEED et représentant le Ministre de la Planification du Développement à l’ouverture de cet atelier. » Le Directeur Général de l’INSEED a également ajouté que la nouvelle SNDS contribuera à rendre le Système statistique national durablement capable de produire les informations statistiques nécessaires à la formulation, à la mise en œuvre, au suivi et évaluation des politiques de développement ».

La production du rapport provisoire a été financée par l'Union Européenne à travers le volet 3 du deuxième Projet d'appui institutionnel à l’Etat togolais (PAI-2).

Lire aussi :

PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO

Un taux de croissance économique de 6,5% du PIB enregistré

image 1  PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO Un séminaire national consacré à la publication des comptes nationaux définitifs de 2012 du Togo s’est tenu le jeudi 7 juillet à Lomé, sur initiative de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne (UE).

Cette rencontre a regroupé les acteurs du système statistique national, les décideurs, les opérateurs économiques, la société civile et les utilisateurs des données statistiques et économiques.

 

 

Les comptes nationaux définitifs de l’année 2012 du Togo validés par le comité Produit Intérieur Brut (PIB) indiquent, un taux de croissance économique de 6,5% du PIB contre 6,4% en 2011. Selon les explications fournies par les comptables nationaux de l’INSEED, cette croissance est l’œuvre du secteur tertiaire composé entre autres d’activités liées au commerce, au transport, aux postes et télécommunications et aux services financiers. Ce secteur demeure le premier secteur de contribution à la création de richesses du pays avec une croissance plus forte et un poids de 46, 9% dans le PIB réel. Les activités informelles ont également un poids considérable dans le PIB (59,1%), notamment dans le secteur primaire. Bien que le secteur primaire n'ait produit que 24% de la richesse créée en 2012 au Togo, il a absorbé 42% des emplois.

A l’occasion, le directeur de cabinet du ministère de la Planification du développement, Monsieur Edjéou Essohanam a rappelé que c’est depuis 2009 que le gouvernement a initié la réforme du système statistique national avec des objectifs à atteindre, dont la relance des activités de production des comptes nationaux et leur mise à disposition suivant les normes internationales. Pour lui, la disponibilité de ces comptes nationaux publiés, est une contribution précieuse aux travaux de prévision macroéconomique qui sont réalisés chaque année dans le cadre du processus de préparation du budget.

Le représentant du Chef de la Délégation de l’UE au Togo, Monsieur Eric Nenehidini s’est réjoui de la disponibilité de ces données. Il a réitéré la disponibilité de son institution à toujours accompagner le Togo dans tout processus de développement et particulièrement dans l’élaboration des comptes futurs du Togo.

Les comptes nationaux permettent une vue d’ensemble de l’économie d’un pays. Ils font ressortir les dépenses et les recettes, fournissent des informations sur les agrégats économiques et servent de base de comparaison internationale.

image 2  PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO image 3  PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO image 4  PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO

Lire aussi :

Quatrième Session du Conseil National de la Statistique

image 1  Quatrième Session du Conseil National de la Statistique

Le lundi 28 décembre 2015 s’est tenue à la salle Entente du CASEF, la 4emesession du Conseil National de la Statistique (CNS). Au de cette session les points suivants ont été abordés:

  1. Examen et adoption du compte-rendu de la troisième session et suivi des recommandations ;
  2. Examen du projet de rapport d’exécution à mi-parcours du programme statistique national 2015 ;
  3. Examen du projet de programme statistique national de 2016;
  4. Examen des recommandations de la session du comité sectoriel « Développement institutionnel du SSN ».

A l’ouverture des travaux, le Président de séance a souhaité la bienvenue aux participants et remercié les membres du Conseil national de la statistique pour leur présence effective.

Il a aussi adressé ses remerciements au secrétariat du CNS pour les efforts déployés en vue de la tenue de cette session. Il a réitéré le souhait des membres du CNS de voir l’opérationnalisation de l’INSEED se concrétiser.

Il est à rappeler que Monsieur Anani KPONTON, Président du comité sectoriel "Développement institutionnel du Système Statistique National (SSN)" a pris part aux travaux de cette session pour rendre compte des avis émis sur les dossiers examinés lors de la deuxième session dudit comité tenue le 10 décembre 2015.

De même, Monsieur Birimpo LOMPO, Chef de l’équipe de l’Assistance technique internationale de ICON pour la mise en œuvre du volet 3 « Appui à la statistique » du PAI 2 était également présent en tant que personne ressource et observateur.

image 2  Quatrième Session du Conseil National de la Statistique

Lire aussi :

Réunion avec les experts de l’évaluation des finances publiques selon la methodologie PEFA à l’INSEED

image 1  Réunion avec les experts de l’évaluation des finances publiques selon la methodologie PEFA à l’INSEED Le mardi 08 décembre 2015, une équipe d’experts qui séjourne à Lomé du 30 novembre au 23 décembre 2015, dans le cadre de l’évaluation des finances publiques selon la méthodologie Public Expenditure and Financial Accountability (PEFA), a rencontré le Directeur Général et les cadres de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED).

Les échanges ont porté,plus spécifiquement, sur les comptes nationaux, les cadrages macroéconomiques, le suivi de la conjoncture (lien avec la gestion budgétaire et la trésorerie), les indicateurs sociaux (pour les besoins de détermination des objectifs de programmation budgétaire) et les statistiques sur les finances publiques.

Les discussions ont également porté sur d’autres thèmes notamment le cadre juridique et règlementaire dans lequel l’INSEED exerce ses missions, les moyens et les capacités disponibles, y compris les supports, manuels et documents techniques mis à la disposition des agents, les pratiques effectives et les difficultés éventuellement rencontrées par l’INSEED dans l’exercice de ses attributions, les rapports et autres données statistiques produits par l’INSEED, etc.

Lire aussi :

Réunion de briefing avec la Mission d'Etude de Faisabilité de Mise en Place d'un Fonds National de Développement de la Statistique (FNDS) du Togo

image 1  Réunion de briefing avec la Mission d'Etude de Faisabilité de Mise en Place d'un Fonds National de Développement de la Statistique (FNDS) du Togo En prélude à l’étude de faisabilité de mise en place d’un fonds national de développement de la statistique (FNDS) du Togo prévue du 1er au 12 février 2016, s’est tenue ce lundi 1er février 2016, à l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), une réunion de briefing avec Monsieur OKOUDA, Consultant pour cette étude et Expert court terme de l’Assistance Technique Internationale (ATI) du bureau ICON Institut recruté sur le Projet PAI-2 financé par l’Union Européenne pour la mise en œuvre du Volet 3 « Appui à la statistique ».

Cette réunion a permis de rappeler les objectifs de la consultation et les résultats attendus. Une présentation suivie des échanges sur les tâches du consultant a été également faite.

Monsieur Akoly GENTRY, Directeur des Echanges et de la Coordination, représentant le Directeur Général de l’INSEED, en souhaitant la bienvenue au consultant et a remercié celui-ci pour sa disponibilité à conduire cette étude qui devra, à terme, permettre de trouver un mécanisme pour la mise en place d’un FNDS pour notre pays.

Les cadres de l’INSEED, de la Cellule d’Appui à l’Ordonnateur National du FED, du Ministère de l’économie et des Finances ainsi que du budget ont pris part à cette rencontre.

image 2  Réunion de briefing avec la Mission d'Etude de Faisabilité de Mise en Place d'un Fonds National de Développement de la Statistique (FNDS) du Togo

Lire aussi :