Articles Tagged ‘INSEED - Statistique Togo’

Formation des Membres du Comité Suivi-Evaluation à l’utilisation de la plateforme « di Monitoring »

Les 19, 20 et 21 Avril 2016, s’est tenu à Kpalimé, l’Atelier de Formation sur l’utilisation de la plateforme « di Monitoring » au bénéfice des Membres du Comité Suivi-Evaluation (CSE) de l’Equipe de Pays du Système des Nations Unies au Togo.

Les participants à cette formation étaient issus de diverses Agences du Système des Nations Unies. Placé sous le patronage du Bureau du Coordonnateur Résident (BCR), l’atelier a bénéficié de la facilitation de deux (2) formateurs de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), notamment MM. Akobi BINESSI KOFFI, Responsable Informatique et Komi KOLAGBE, Administrateur de Bases de données.

L’objectif de cette formation est d’améliorer le suivi et l’évaluation des résultats du Plan-cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (UNDAF) par la maîtrise et l’utilisation du logiciel di Monitoring par les membres du CSE.

Di Monitoring est une application web développée avec la technologie DevInfo pour la gestion de données dont le but est de faciliter le suivi et l’évaluation des programmes et des indicateurs d’un projet au sein d’un cadre plus large. Le logiciel a été conçu spécifiquement pour suivre les résultats planifiés et les résultats réels exprimés dans un cadre de planification donné. Au Togo, le di Monitoring a permis d’implémenter la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) et les utilisateurs peuvent ainsi suivre en ligne, le progrès réalisé sur n’importe quel indicateur ou objectif du cadre.

Dans le but de permettre l’utilisation et la maîtrise du logiciel, le programme de la formation suivie a abordé les points suivants :

  • La création et la mise à jour d’un cadre
  • La gestion du contenu d’un cadre
  • Les importations et les imbrications de cadres
  • La saisie des valeurs de références, des valeurs cibles et des valeurs réelles dans un cadre
  • La gestion et l’interprétation des indices des indicateurs d’un cadre
  • L’association de documents au cadre et l’impression des rapports
  • La gestion des utilisateurs d’un cadre

A l’issue des travaux, plusieurs réflexions ont meublé les discussions pour intégrer le di Monitoring au système de suivi-évaluation du plan-cadre et que l’utilisation du logiciel pour le suivi de l’UNDAF 2014-2018 soit effective.

Formation des Membres du Comité Suivi-Evaluation à l’utilisation de la plateforme di Monitoring

Lire aussi :

Processus d’élaboration de la stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS) 2017-2021 de 2ème génération du Togo

Le rapport provisoire du diagnostic du système statistique national validé

image 1  Atelier du Processus d’élaboration de la stratégie nationale de développement de  la statistique (SNDS) L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a organisé ce mercredi 22 juin à Lomé, un atelier de validation du rapport diagnostic du système statistique national du Togo.

L’élaboration de ce rapport s’inscrit dans le cadre du processus engagé par le gouvernement en vue de doter le Togo d’une nouvelle Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) dite de 2ème génération pour la période 2017-2021. Ce rapport vient compléter un autre qui a déjà permis de faire l’état des lieux du Système Statistique national et validé le 11 janvier dernier.

« La SNDS de 2ème génération vise, entre autres, à consolider les acquis du Togo en matière statistique et à corriger les insuffisances découlant de la mise ne œuvre de la première stratégie de 2009-2013 », a expliqué M. Kokou Yao N’GUISSAN, Directeur Général de l’INSEED et représentant le Ministre de la Planification du Développement à l’ouverture de cet atelier. » Le Directeur Général de l’INSEED a également ajouté que la nouvelle SNDS contribuera à rendre le Système statistique national durablement capable de produire les informations statistiques nécessaires à la formulation, à la mise en œuvre, au suivi et évaluation des politiques de développement ».

La production du rapport provisoire a été financée par l'Union Européenne à travers le volet 3 du deuxième Projet d'appui institutionnel à l’Etat togolais (PAI-2).

Lire aussi :

PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO

Un taux de croissance économique de 6,5% du PIB enregistré

image 1  PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO Un séminaire national consacré à la publication des comptes nationaux définitifs de 2012 du Togo s’est tenu le jeudi 7 juillet à Lomé, sur initiative de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne (UE).

Cette rencontre a regroupé les acteurs du système statistique national, les décideurs, les opérateurs économiques, la société civile et les utilisateurs des données statistiques et économiques.

 

 

Les comptes nationaux définitifs de l’année 2012 du Togo validés par le comité Produit Intérieur Brut (PIB) indiquent, un taux de croissance économique de 6,5% du PIB contre 6,4% en 2011. Selon les explications fournies par les comptables nationaux de l’INSEED, cette croissance est l’œuvre du secteur tertiaire composé entre autres d’activités liées au commerce, au transport, aux postes et télécommunications et aux services financiers. Ce secteur demeure le premier secteur de contribution à la création de richesses du pays avec une croissance plus forte et un poids de 46, 9% dans le PIB réel. Les activités informelles ont également un poids considérable dans le PIB (59,1%), notamment dans le secteur primaire. Bien que le secteur primaire n'ait produit que 24% de la richesse créée en 2012 au Togo, il a absorbé 42% des emplois.

A l’occasion, le directeur de cabinet du ministère de la Planification du développement, Monsieur Edjéou Essohanam a rappelé que c’est depuis 2009 que le gouvernement a initié la réforme du système statistique national avec des objectifs à atteindre, dont la relance des activités de production des comptes nationaux et leur mise à disposition suivant les normes internationales. Pour lui, la disponibilité de ces comptes nationaux publiés, est une contribution précieuse aux travaux de prévision macroéconomique qui sont réalisés chaque année dans le cadre du processus de préparation du budget.

Le représentant du Chef de la Délégation de l’UE au Togo, Monsieur Eric Nenehidini s’est réjoui de la disponibilité de ces données. Il a réitéré la disponibilité de son institution à toujours accompagner le Togo dans tout processus de développement et particulièrement dans l’élaboration des comptes futurs du Togo.

Les comptes nationaux permettent une vue d’ensemble de l’économie d’un pays. Ils font ressortir les dépenses et les recettes, fournissent des informations sur les agrégats économiques et servent de base de comparaison internationale.

image 2  PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO image 3  PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO image 4  PUBLICATION DES COMPTES NATIONAUX DEFINITIFS DE 2012 DU TOGO

Lire aussi :