Détails Comptes Nationaux

Publié dans Comptes nationaux

Téléchargez les Comptes Nationaux

IMPORTANCE DES COMPTES NATIONAUX

Définition de la comptabilité nationale (CN)

La comptabilité nationale ou comptabilité économique ou de façon plus simple comptes nationaux est une technique statistique de synthèse qui cherche à donner de l’économie nationale une représentation chiffrée complète, mais suffisamment simplifiée pour qu’on puisse y discerner facilement les principaux aspects de la vie économique nationale, en reconnaître les mécanismes essentiels et tenter d’en prévoir l’évolution.

La comptabilité nationale repose sur le Système de Comptabilité Nationale des Nations Unies (SCN). La version utilisée actuellement par la plupart des pays est celle de 1993, (SCN 93)1. La CN étant une représentation de l’économie nationale, le SCN 93 regroupe les acteurs de la vie économique ou agents économiques ou unités économiques en « secteurs institutionnels » (regroupement d’unités institutionnelles ayant des comportements économiques identiques) et en « branches d’activité » (regroupement d’unités de production homogène réalisant le même produit).

Importance des comptes économiques pour la nation

Si la connaissance approfondie du circuit économique national et de son évolution constitue un préalable à toute prise de décision en matière de politique économique, il va de soi que l’information économique doit être disponible aussi bien aux producteurs qu’aux utilisateurs de statistiques à travers un réseau d’informations économiques aussi complet que possible. La comptabilité nationale intervient ainsi à ce niveau en tant que cadre comptable cohérent décrivant l’ensemble des unités ou agents économiques ayant une activité économique durable sur le territoire économique national et les relations que ces agents entretiennent entre eux d’une part et avec le reste du monde d’autre part, et ce, sur une période de référence qui est généralement l’année civile.

Ainsi, la comptabilité nationale, constitue un instrument d’information sur l’évolution des agrégats économiques et un cadre d’analyse macroéconomique, en même temps qu’un outil d’orientation et d’aide à la décision en matière de politique économique et la base de comparaisons internationales.

RESUME METHODOLOGIQUE

L’élaboration des comptes nationaux a pour objectif l’estimation de la valeur de l’ensemble des biens et services créés au sein d’une économie au cours d’une année donnée et du revenu qui s’en dégage. Cette valeur ambivalente est appelée Produit intérieur brut (PIB). L’estimation de cette valeur se fait selon un processus qui comprend quatre étapes principales :

  • la mise en place des nomenclatures et de la stratégie d’élaboration des comptes nationaux ;
  • la collecte et le traitement des sources des données ;
  • l’élaboration proprement dite ;
  • les synthèses.

Activités réalisées

Travaux de l’étape 1

  • Mise au point des nomenclatures (activités, produits, secteurs, opérations)
  • Identification des sources des données
  • Choix de l’année de base
  • Choix de la géométrie des comptes à produire (phase de mise en oeuvre du SCN 93)

Travaux de l’étape 2

  • Collecte des données sources
  • Traitement des données sources qui se traduit par les opérations suivantes :
    • Saisie
    • Codification
    • Apurement des fichiers
    • Transcription des données dans les concepts de la comptabilité nationale
    • Mise en forme pour le chargement dans une base de données
  • Travaux transversaux qui consistent à la préparation des données de certaines variables telles que la consommation finale, la formation brute de capital fixe, l’aide internationale, l’emploi, etc.

Travaux de l’étape 3

  • Mise en cohérence interne de chaque source de données
  • Travaux analytiques qui concernent :
    • L’élaboration des équilibres ressources – emplois de chaque produit de la nomenclature adoptée
    • L’élaboration des comptes de branche (compte de production et d’exploitation)
    • L’élaboration des opérations de transfert entre secteurs institutionnels
  • Synthèse intermédiaire qui est l’analyse critique des résultats obtenus qui se fait variable par variable, opération par opération.
Cette étape se fait de manière itérative afin de faire converger les résultats des différentes approches utilisées. Selon la qualité des résultats, elle peut être répétée trois à quatre fois.

Travaux de l’étape 4

  • Synthèse globale de tous les travaux qui doit aboutir à la sortie des tableaux prévus par le cadre central du SCN 93 : Tableau des Ressources et Emplois (TRE) et le Tableau des Comptes Economiques Intégrés (TCEI)
  • Travaux post synthèse (reporter les arbitrages faits lors de la synthèse au niveau détaillé)
  • Préparation de la publication

PIB 2009

Publié dans Comptes nationaux

Formation du PIB selon les trois optiques Téléchargez les Comptes Nationaux
PIB à prix courants
Unité= 1 Million de FCFA
PIB à prix constants (base 2007)
Unité= 1 Million de FCFA
  2007 2008 2009 2007 2008 2009
PIB (approche production) 1 274 416 1 482 360 1 589 243 1 274 416 1 326 186 1 399 629
Valeur ajoutée 1 133 883 1 329 196 1 420 945 1 133 883 1 178 458 1 235 657
+ Impôts sur les produits 144 511 166 142 170 362 144 511 161 880 166 216
- Subventions sur les produits 3 978 12 978 2 064 3 978 14 152 2 244
PIB (approche demande) 1 274 416 1 482 360 1 589 243 1 274 416 1 326 186 1 399 629
Dépense de consommation finale 1 253 034 1 429 604 1 486 745 1 253 034 1 290 825 1 326 378
+ Formation brute de capital 244 012 290 421 335 431 244 012 268 662 302 779
+ Exportations de biens et services 435 924 508 568 565 007 435 924 446 201 493 833
- Importations de biens et services 658 554 746 233 797 940 658 554 679 502 723 361
PIB (approche revenus) 1 274 416 1 482 360 1 589 243 1 274 416 1 326 186 1 399 629
Rémunération des salariés 254 084 263 924 278 613 254 084 251 790 256 764
+ Excédent brut d'exploitation (EBE) 862 881 1 048 090 1 118 204 862 881 910 032 963 131
+ Impôts nets de subvention sur la production et les produits 157 451 170 346 192 426 157 451 164 364 179 734

PIB 2010

Publié dans Comptes nationaux

Formation du PIB selon les trois optiques Téléchargez les Comptes Nationaux
PIB à prix courants
Unité= 1 Million de FCFA
PIB à prix constants (base 2007)
Unité= 1 Million de FCFA
  2008 2009 2010 2008 2009 2010
PIB (approche production) 1 482 360 1 589 243 1 696 878 1 326 186 1 399 629 1 484 996
Valeur ajoutée 1 329 196 1 420 945 1 509 829 1 178 458 1 235 657 1 306 733
+ Impôts sur les produits 166 142 170 362 190 927 161 880 166 216 182 116
- Subventions sur les produits 12 978 2 064 3 878 14 152 2 244 3 853
PIB (approche demande) 1 482 360 1 589 243 1 696 878 1 326 186 1 399 629 1 484 996
Dépense de consommation finale 1 429 604 1 486 745 1 594 057 1 290 825 1 326 378 1 414 515
+ Formation brute de capital 290 421 335 431 366 294 268 662 302 779 323 302
+ Exportations de biens et services 508 568 565 007 642 071 446 201 493 833 542 842
- Importations de biens et services 746 233 797 940 905 544 679 502 723 361 795 663
PIB (approche revenus) 1 482 360 1 589 243 1 696 878 1 326 186 1 399 629 1 484 996
Rémunération des salariés 263 924 278 613 371 269 251 790 256 764 275 109
+ Excédent brut d'exploitation (EBE) 1 048 090 1 118 204 1 138 560 910 032 963 131 1 031 624
+ Impôts nets de subvention sur la production et les produits 170 346 192 426 187 049 164 364 179 734 178 263

PIB 2011

Publié dans Comptes nationaux

Formation du PIB selon les trois optiques Téléchargez les Comptes Nationaux
PIB à prix courants
Unité= 1 Million de FCFA
PIB à prix constants (base 2007)
Unité= 1 Million de FCFA
  2009 2010 2011 2009 2010 2011
PIB (approche production) 1 589 243 1 696 878  1 829 711  1 399 629 1 484 996   1 582 984
Valeur ajoutée 1 420 945 1 509 829  1 603 711  1 235 657 1 306 733   1 379 069
+ Impôts sur les produits 170 362 190 927  226 000  166 216 182 116   203 915
- Subventions sur les produits 2 064 3 878  -  2 244 3 853   -
PIB (approche demande) 1 589 243 1 696 878  1 829 711  1 399 629 1 484 996   1 582 984
Dépense de consommation finale 1 486 745 1 594 057  1 740 635  1 326 378 1 414 515   1 536 583
+ Formation brute de capital 335 431 366 294  469 300  302 779 323 302   397 881
+ Exportations de biens et services 565 007 642 071  796 303  493 833 542 842   648 080
- Importations de biens et services 797 940 905 544  1 176 527  723 361 795 663   999 560
PIB (approche revenus) 1 589 243 1 696 878  1 829 711  1 399 629 1 484 996   1 582 984
Rémunération des salariés 278 613 371 269  391 620  256 764 275 109   336 493
+ Excédent brut d'exploitation (EBE) 1 118 204 1 138 560  1 160 573  963 131 1 031 624   1 212 100
+ Impôts nets de subvention sur la production et les produits 192 426 187 049  277 518  179 734 178 263