Accueil Journée de Sensibilisation des Députés

JOURNEE D’INFORMATION AVEC LES DEPUTES SUR LE PROCESSUS DU 4ème RGPH

(Palais des Congrès de Lomé, le 15 octobre 2010)

Les travaux de la Journée d’information avec les députés sur le processus du Quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (4ème RGPH) ont eu lieux le 15 octobre 2010 sous la présidence du 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale au Palais des Congrès de Lomé.

 L’objet de cette rencontre à laquelle ont pris part les Députés à l’Assemblée Nationale, le Directeur Général de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (DGSCN), le Vice-président du Comité Technique du Recensement (CTR), les représentants des partenaires techniques et financiers notamment les représentants de l’UNFPA et de l’UE, le CTP-4ème RGPH, le Chef du Bureau Central du Recensement (BCR), l’Expert en Communication du 4ème RGPH, les membres du BCR et les Directeurs centraux de la DGSCN, est d’informer les députés sur l’état d’avancement des activités techniques du 4ème RGPH et de les solliciter à faire campagne en faveur de cette opération dans leur circonscription respective.

 Dans son mot introductif, le Directeur Général de la DGSCN, Coordonnateur National du 4ème RGPH, Monsieur Kokou Yao N’GUISSAN, a tout d’abord transmis aux députés les excuses de Madame la Ministre auprès du Président de la République, Chargée de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire qui a bien voulu participer à cette séance de travail mais qui a été à la dernière minute invitée à prendre part à une série d’inaugurations présidées par le Chef de l’Etat. Après avoir rappelé l’objet de cette journée d’information avec les députés, il a souhaité que tous les députés apportent leur soutien au processus du 4ème RGPH, à travers une sensibilisation des populations relevant de leur circonscription.

Un premier exposé a porté sur les aspects techniques du 4ème RGPH et a permis de donner des explications aux Députés sur le cadre légal, la contribution financière du gouvernement et des partenaires techniques et financiers, sur les différentes phases du RGPH4, sur l’état d’avancement des activités et sur les produits attendus. Evoquant les particularités du 4ème RGPH, Monsieur BOUKPESSI a insisté sur le caractère exhaustif de cette opération qui diffère des autres recensements sans oublier son caractère confidentiel. Il a conclu son intervention en expliquant aux Députés que les résultats du recensement de 2010 permettront d’améliorer la bonne gouvernance en fournissant des informations nécessaires y afférentes.

Un second exposé sur le rôle du Député dans le processus du 4ème RGPH a été présenté par l’Expert National en Communication du 4ème RGPH, Monsieur LOWA Tabanatang. Selon ce dernier, les fonctions du parlementaire sont compatibles avec le rôle de ce dernier dans le processus du 4ème RGPH. Intercesseur entre les citoyens et le pouvoir, animateur du développement local et représentant de la République, les élus du peuple sont ainsi les acteurs les mieux placés pour sensibiliser les populations à réserver un bon accueil aux agents recenseurs, à fournir de vraies informations. Il a ensuite invité les Députés à faire comprendre aux populations de leur circonscription que les données du 4ème RGPH ont un lien avec leurs besoins quotidiens et  elles agissent sur des relations population et santé, population et éducation, population et emploi ou population et habitat. Parlant des retombées du 4ème RGPH, Monsieur LOWA a expliqué que cette opération contribuera à améliorer le découpage électoral, les politiques de développement en faveur des populations.

 Les discussions engagées après ces deux exposés ont permis aux Députés de poser des questions d’éclaircissement. 

Les conclusions de la journée

En termes de conclusions, cette journée a été une occasion pour la DGSCN et le BCR d’informer les élus du peuple sur l’état d’avancement des activités du projet 4ème RGPH. Compte tenu de l’enjeu que revêt cette opération qui engage l’avenir de notre pays les Députés sont unanimement d’accord pour apporter chacun en ce qui le concerne son soutien pour la réussite de cette opération en prenant une part active à la sensibilisation des populations surtout celles qui relèvent directement de leur circonscription.

 Comme suggestion, les Députés souhaitent le report du dénombrement prévu du 6 au 19 novembre 2010, compte tenu des difficultés liées aux inondations dans certaines localités du pays et des prévisions de la météo par rapport aux pluies. En réponse à cette suggestion, le Coordonnateur National du 4ème RGPH a expliqué aux Députés que pour ce projet, le Gouvernement togolais  est appuyé financièrement par d’autres partenaires. Il a poursuivi en expliquant qu’avec ces partenaires et en particulier l’Union Européenne, le Togo est lié par une convention de financement pour une période donnée  et que la période du 6 au 19 novembre 2010 est celle ultime qui permet de ne pas dépasser le délai de  cette convention au risque de perdre les fonds restant. Dans sa suggestion, il a précisé qu’en dehors des structures gouvernementales de mise en œuvre  de l’opération, il existe un Comité de pilotage regroupant le Gouvernement et les bailleurs de fonds et au sein duquel ces questions pourraient être débattues.  

  Bien que la DGSCN ait déjà envoyé au Directeur de Cabinet de l’Assemblée Nationale la copie de l’arrêté portant nomination des membres des CLR, les Députés ont toutefois recommandé à la DGSCN et au BCR de leur faire parvenir à nouveau ce document pour permettre aux Députés de le disposer rapidement.