Accueil

Atelier des membres du Comité Sectoriel de la SNDS

Un atelier de 02 jours sur l’élaboration du programme pluriannuel d’activités statistiques nationales pour la période 2011-2013  a réuni les membres des comités sectoriels de la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) à Tsévié  du 07 au 08 juillet 2011

 

 

Du 07 au 08 juillet 2011, la Direction Générale de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (DGSCN), Coordonnatrice de la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) a organisé à l’hôtel St Georges de Tsévié, un atelier de deux (02) jours à l’intention des membres des comités sectoriels de la SNDS. L’objectif principal de cet atelier est de relancer les activités sectorielles de mise en œuvre de la stratégie, notamment l’élaboration du programme pluriannuel d’activités statistiques décliné en programme annuel du système statistique national pour la période 2011-2013.

Financée par la Banque africaine de développement (BAD) à travers AFRISTAT sur le Programme Multinational de Renforcement des Capacités en son volet : mise en œuvre de la SNDS, cette rencontre de deux jours a permis de mener des échanges qui s’articulent autour des points qui concernent:

-         l’état d’avancement du processus de mise en œuvre de la stratégie ;

-         les dispositions contenues dans la loi statistique adoptée par l’Assemblée nationale ;

-         l’élaboration du programme pluriannuel d’activités statistiques (2011- 2013), décliné en programme annuel du système statistique national.

Un projet de programme pluriannuel des activités statistiques pour la période 2011-2013 a été élaboré au cours des travaux

La formation de cinq groupes de travail a été nécessaire au cours de cet atelier pour permettre aux participants d’exprimer leurs besoins qui pourront être pris en compte dans les programmes pluriannuels sectoriels d’activités statistiques pour la période 2011-2013. Monsieur ANIMAOU Tchiou, Secrétaire Technique de la SNDS, Directeur de la Comptabilité Nationale et des Etudes Economiques à la DGSCN, a cet effet, présenté et expliqué le canevas de référence préalablement élaboré à chaque groupe qui devait remplir toutes les parties.

A la fin des travaux en commission, chaque groupe a présenté en plénière son rapport. Rappelons que les résultats de ces travaux vont permettre d’élaborer un projet de programme pluriannuel synthèse d’activités statistiques pour la période 2011-2013.

Au terme travaux, certains sectoriels n’ont pas pu achever leur projet d’élaboration de programme pluriannuel d’activités statistiques. C’est pourquoi, l’atelier a recommandé à ces derniers de verser dans un bref délai, c’est-à-dire avant le mercredi 13 juillet 2011 les informations restantes. Une fois la fusion terminée, le fichier sera envoyé à tous les sectoriels pour amendement.

Les membres des comités sectoriels ont été édifiés au cours de cet atelier sur l’état d’avancement du processus de mise en œuvre de la SNDS

L’atelier de Tsévié a été une occasion pour le Directeur Général de la Statistique et de la Comptabilité Nationale, Coordonnateur National de la SNDS, Monsieur Kokou Yao N’GUISSAN de présenter aux participants, l’état d’avancement du processus de mise en œuvre de la SNDS.

Selon le Coordonnateur National, les activités réalisées par la DGSCN dans le cadre de la SNDS s’articulent autour de quatre axes. Parmi ces activités, il a mentionné l’élaboration et l’adoption de la loi statistique, la réalisation des opérations comme le Quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH4), l’enquête QUIBB, la sensibilisation des étudiants des universités du Togo sur l’importance des statistiques et la nécessité d’orienter leur choix en matière de formation vers cette filière, le renforcement des ressources humaines de la DGSCN avec le recrutement de nouveaux agents dans le cadre du projet d’Appui Institutionnel à l’Etat Togolais (PAI).

Le Coordonnateur s’est attardé sur le contexte dans lequel le vote de la loi statistique est intervenu, le contenu de cette loi, son importance sur le développement du système statistique national et les décrets qui seront bientôt pris en Conseil des Ministres pour la mise en place des institutions de la SNDS.

Il a expliqué aux participants le bien fondé de la mise en place d’une SNDS. Cependant, a-t-il poursuivi, il  est nécessaire d’assurer son financement à travers un mécanisme de financement assez pertinent. En guise de proposition de solutions, il a souligné la nécessité d’avoir un programme pluriannuel comme outil de plaidoyer et des requêtes en vue d’obtenir des financements auprès de l’Etat et des partenaires techniques et financiers.

Des débats qui ont suivi l’exposé du Coordonnateur National de la SNDS ont permis aux participants d’avoir des éclaircissements concernant les relations entre la DGSCN et les sectoriels avec l’adoption de la loi statistique, l’élaboration et le cadre d’application des décrets qui seront pris en Conseil des Ministres, les dispositions pratiques en vue de vulgariser cette la loi statistique à la base.