Accueil

Célébration de la Journée Africaine de la Statistique

Le Togo a célébré la Journée Africaine de la Statistique ce 18 novembre

Sous le thème

"S’assurer que chaque femme et chaque homme soit pris en compte : produire des statistiques sensibles au genre pour l’atteinte des objectifs de développement"

Le Togo, à l’instar des autres pays africains a commémoré ce 18 novembre 2012, la Journée Africaine de la Statistique. Cette journée a été instituée par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) en mai 1990, à la 16ème Session de la Conférence des Ministres africains en charge de la Planification et du Développement économique pour être célébrée chaque année.

A la veille de cette célébration, le Ministre auprès du Président de la République,

chargé de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Monsieur Mawussi  Djossou Sémodji, a adressé un message solennel appelant à la production des statistiques qui permettent de comprendre la situation des femmes et des hommes dans tous les secteurs de la vie socio-économique et du développement et avec l’objectif d’y trouver des solutions.

 

Le thème retenu cette année est :"S’assurer que chaque femme et chaque homme soit pris en compte : produire des statistiques sensibles au genre pour l’atteinte des objectifs de développement". Le Ministre a souligné dans son message que ce thème a été choisi par la CEA d’une part, pour attirer l’attention du public et des décideurs sur l’importance des statistiques sensibles au genre dans le cadre de la lutte pour l’égalité de genre et les questions liées à la promotion de la femme dans tous les processus de développement socio-économiques et d’autre part, pour obtenir l’engagement des décideurs politiques à prendre en compte le besoin urgent d’institutionnaliser l’intégration du genre dans les statistiques nationales, aussi bien au niveau des cadres de référence, des méthodologies et des approches pour la collecte des données que dans l’utilisation des statistiques du genre.

 

DES PROGRES ONT ETE CERTES ACCOMPLIS MAIS BEAUCOUP RESTE A FAIRE SURTOUT POUR LA COLLECTE DES STATISTIQUES SENSIBLES AU GENRE

La célébration de cette journée a été aussi une occasion pour le Ministre Sémodji de se réjouir des progrès accomplis par notre pays à travers la réalisation en 2010 du quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH), la réalisation des enquêtes telles que l’enquête par Grappe à Indicateurs Multiples (MICS) de 2010 et le Questionnaire Unifié des Indicateurs de Base de Bien-être (QUIBB) de 2011, sous la coordination de la Direction Générale de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (DGSCN), l’adoption de la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS), le vote de la loi statistique du 03 juin 2011 et récemment l’adoption par le Conseil des Ministres du décret portant composition et fonctionnement du Conseil National de la Statistique.

En dépit de ces progrès remarquables a précisé le Ministre, il reste encore beaucoup à faire pour la collecte des données sur les questions relatives au genre, y compris l’emploi du temps, la violence envers les femmes et à l’emploi. Il en est de même de données qualitatives sur le genre. Pour y remédier, le Ministre a réitéré l’engagement du Gouvernement à  poursuivre ses efforts en faveur du système statistique national.

 

D’AUTRES MANISFESTATIONS SONT ATTENDUES AU COURS DE LA PERIODE DU 18 NOVEMBRE AU 21 DECEMBRE 2012 DANS LE CADRE DE LA CELEBRATION DE LA JAS AU TOGO

Le discours solennel du Ministre auprès du Président de la République, chargé de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire marque ainsi, le lancement d’une série de manifestations qui vont se dérouler au cours de la période du 18 novembre au 21 décembre 2012, consacrée à la visibilité de la statistique dans notre pays. Dans cette optique, la date du 21 décembre 2012 a été donc retenue pour célébrer en différé l’apothéose de cette journée à Dapaong dans la Région des Savanes.

Toujours dans le cadre de cette célébration, l’Association des Statisticiens et Démographes du Togo (ASTADEMO) a organisé une série d’activités à Lomé. Ces membres ont animé un point de presse dans l’après-midi du vendredi 16 novembre 2012 à la Direction Générale de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (DGSCN) pour expliquer aux journalistes l’importance des statistiques dans la gestion du développement économique et social. Après la table ronde sur les domaines d’intervention des statisticiens et démographes, le samedi 17 novembre, les membres et sympathisants de l’ASTADEMO se sont à nouveau retrouvés le lendemain c’est-à-dire le dimanche 18 novembre 2012 à l’hôtel Eda Oba en une assemblée générale à l’issue de laquelle un nouveau bureau de 13 membres a été élu pour un mandat de trois ans renouvelable une seule fois. Ce bureau est dirigé par Madame Amédjogbé-Kouevi Henriette, Ingénieur des Travaux Statistiques à la retraite, Ancien Ministre.

KPEKPASSI Raoufou,

Chargé de Communication DGSCN-Togo

Mis à jour (Lundi, 26 Novembre 2012 07:42)